Brèves d'actualité

Publié le par Comite de Solidarité Franco-Népalais

Les brèves d'actualité publiées ci-dessous proviennent de la partie anglaise du site http://krishnasenonline.org/main/index.php?pubid=87

 

http://www.krishnasenonline.org/admin/publication/upload/banner-krishnasenonline-eng.gif

 

L'Armée Populaire de Libération et l'Armée Népalaise doivent s'unir contre l'envahisseur

 

Katmandou, le 26 décembre: Si la MINUNEP ne reste pas et que les armées ne sont pas unifiées, la nation tout entière sera poussé vers le conflit et alors l'Armée Populaire de libération (APL) et l'Armée Népalaise (NA) seront sur la même frontière, les armesà la main pour lutter contre les envahisseurs. Il n'y aura pas d'autre option  devant le peuple népalais que de  résister. Ce sont les paroles  du membre du Comité permanent du PCUN -maoïste Barsaman Pun Ananta dans un entretien téléphonique avec un correspondant du Red Star .

La complexité de la situation est créée par les soins du gouvernement transitoire et des marionnettes  du pouvoir indien. La  
cause, ou main invisible,  derrière le rideau est claire ; cependant, le remède pour s'en débarrasser est encore en débat.

 
Seule l'unité des nationalistes, des progressistes, des gens de gauche et des révolutionnaires peut résister avec succès à l'inévitable invasion des puissances étrangères.

 

Le modèle démocratique indien sur le droit d'expression

Katmandou, le 25 décembre: Le tribunal de Chhattisgarh en Inde a rendu son verdict non humanitaire à propos de Vinayak Sen comme un traître. Il a fait connaître son verdict : emprisonnement à vie. La seule, et fausse, plainte déposée contre lui, c'est qu'il a des relations avec les maoïstes indiens qui portent le drapeau de la révolution dans toute l'Inde.

Sen a été arrêté en 2007 et avait été libéré par le verdict de la Cour suprême. Toutefois, il avait été arrêté immédiatement par la police d'Etat et avait été mis en prison. Sen a toujours nié les accusations portées par l'Etat qu'il considère comme fausses et destinées à lui manquer de respect. Il espère que toutes les fausses accusations déposées devant les tribunaux seront rejetées. Il a toujours dit qu'il aidait le peuple contre la répression brutale et notoire du gouvernement, comme l'Opération Green Hunt.

 

La Région Autonome de Hyolmo est déclarée

 

Katmandou, 17 Décembre: La Région Autonome de Hyolmo a été déclarée le 13 Décembre à Timbu dans le district de Sindhupalchowk. La Région déclarée se situe entre la partie nord-ouest de Sindhupalchowk et le nord-ouest du district de Nuwakot. L'autonomie a été déclarée sous la direction du Front de libération nationale de Hyolmo et sur la convocation du Comité Uni du Mouvement de Hyolmo.

Hyolmo est la région autonome sous
l'État Tamsaling. Selon la notion de fédéralisme et d'autonomie, il ya un grand débat parmi le peuple et les partis politiques s'il doit y avoir de nombreuses régions autonomes et d'unités dans un État fédéral ou non. Toutefois, le PCUN-maoïste a fait son opinion publique en disant qu'il doit y en avoir. La déclaration a été publiquement saluée et acceptée au moment où la commission thématique sur la restructuration de l'Etat à l'Assemblée constituante a élaboré le concept afin de parvenir au fédéralisme comme conclusion .

S'adressant en tant qu'invité d'honneur parmi les masses, le
secrétaire du PCUN-maoïste Post Bahadur Bogati 'Diwakar' a dit que la déclaration de la région autonome est un mouvement qui permettra de conclure le processus en cours du système fédéral.

 

Shreshtha Bahadur Chitra, président des Paysans

Katmandou, 17 Décembre: Chitra Bahadur Shreshtha a été élu au poste de président de la Fédération Paysanne du Népal - 2007 de la
sixième convention nationale de l'Association Paysanne du Népal - 2007. La convention a élu les 195 membres du comité central. La décision historique prise par la sixième convention, c'est qu'elle a changé de nom et élargit son champ d'application à tous les autres secteurs spécifiques en relation avec la paysannerie. La discussion durant toutes les sessions a contribué à transformer la structure de l'organisation en structure fédéraliste. Il y a encore débat sur la modification du titre de la fédération et de nombreux autres participants ont suggéré aux dirigeants nouvellement élus que le nom devienne Fédération Paysanne du Népal - Révolutionnaire en place de Fédération Paysanne du Népal - 2007.


Dans la convention, mille délégués
de toute la nation ont participé. Elle a été inaugurée par Mohan Baidya Kiran, vice-président du PCUN-maoïste. La première réunion de la fédération a décidé d'un programme contemporain de 14 points.

 

Célébration de la Journée Commémorative de Dhruba Gyanwali

Katmandou, 22 Décembre:
L'Association Populaire des Militants Culturels du Népal a célébré la Journée Commémorative de Dhruba Gyanwali hier dans le hall de la Campagne Populaire de Communication à Anamnagar à Katmandou. Gyanwali était un activiste culturel populaire et respecté, chanteur et écrivain de chansons révolutionnaires. Sept années entières se sont écoulées depuis son assassinat et la nation est dans les procédures du système fédéral après la fin du système parlementaire monarchique.

Gyanwali a été enlevé en plein jour dans la zone très fréquentée de Baneshwar alors qu'il y avait l'état d'urgence dans tout le pays. Quatre jeunes en tenue civile l'ont enlevé et son corps a été retrouvé dans une rue
de Baneshward le lendemain matin. Bien que les meurtriers aient pris sa vie, les souvenirs vivants à son propos ne sont pas encore morts dans l'esprit de milliers de ses co-guerriers et du peuple.

Les révolutionnaires sont toujours dans la campagne de libération du Népal. Ils viennent de terminer la forme féodale du gouvernement et se battent pour instaurer la société égalitaire sur les cendres de la société capitaliste. Il a, dans la période de lutte des classes rurale, chanté beaucoup de chansons qui sont encore vivantes dans les mémoires des zones rurales et sont répétées à travers les langues des paysans labourant, des travailleurs se battant avec des machines géantes et des femmes lors de la coupe du foin et de la collecte bois de chauffage dans les forêts.

Comme Dhruba Gyanwali a dit, il reste encore à libérer le Népal pleinement de toutes les formes d'exploitation par l'homme sur l'homme. Par conséquent, le martyr Dhruba Gyanwali rappelle:

 

 "Révolutionnaires, libérons le Népal,
Le peuple a lancé un appel à s'unir,

iquer ici pour voir d'autres traductions">Venez nous rejoindre dès que vous le pouvez,
Avec un fusil à la main."

Publié dans Actualités du Népal

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article