Le prochain Mouvement Populaire semble se rapprocher

Publié le par Comite de Solidarité Franco-Népalais

Ces derniers jours, des rapports indiquent que le PCN maoïste Unifié se prépare au prochain Mouvement Populaire. Des sessions d'entraînement sont organisés dans tout le pays pour préparer les cadres du parti. Lors de ces sessions, Prachanda a affirmé :"Nos priorités fixées au moment de la [guerre populaire] sont toujours les mêmes, nous ne nous sommes pas retractés de nos objectifs précédents." "L'Armée Populaire de Libération est la force majeure du Parti maoïste, les cadres du Parti devraient jouer un rôle important pour renforcer encore plus cette force indomptable." "Nos objectifs finaux sont d'établir la république populaire et de capturer le pouvoir d'Etat." "Je vous demande à tous de garder ces objectifs en tête et d'amener une tornade au travers du mouvement populaire actuel." "Le plus gros défi devant nous est d'achever ces objectifs pour battre une faction de l'UML (Oli) et le Congrès Népalais. "Nous prendrons le pouvoir très prochainement." "Il n'y a aucune alternative au gouvernement dirigé par les maoïstes au Népal."

Durant ces programmes, les cadres ont également critiqué une partie de la direction pour avoir abandonner leur crédibilité révolutionnaire.

Lors d'une conférence de presse, Prachanda a déclaré : "Si le gouvernement continue d'ignorer la lutte menée par le Parti maoïste pour restaurer la suprématie civile, le parti n'aura d'autre option que de déclarer la Révolte." Le Mouvement Populaire créera une atmosphère favorable pour la Révolte." "Le blocage de l'Assemblée Constituante continuera tant que nos demandes de discussion sur la proposition de Résolution ne seront pas adressées par la coalition dirigeante."

D'un autre côté, des rapports indiquent que l'UML est de plus en plus divisé, les dirigeants se critiquant ouvertement.

Dans un autre épisode du rôle que joue l'Inde au Népal, le Président de l'UML, Jala Nath Khanal a déclaré aux journalistes : "Les hauts officiels indiens voient virtuellement les maoïstes comme le principal obstacle au processus de paix." "Ils nous ont conseillé de prendre des mesures répressives contre les maoïstes." "Nous sommes prêts à forunir les armes, vous aller de l'avant avec le plan," auraient affirmés les officiels indiens. "Ils ont également conseillé aux dirigeants des autres partis de prendre des mesures répressives contre les maoïstes." "Je n'ai pas accepté leurs conseils," a t'il conclu.

Plusieurs activistes maoïstes ont été tués ces derniers jours dans plusieurs incidents. Quelques 22 membres de l'APL ont également été arrêtés en possession de fusils d'assaut et d'armes de poing alors qu'ils rentraient dans leur cantonnement. Un des véhicule a réussi à s'échapper. Selon les locaux, une fusillade a failli éclater entre les maoïstes et la police.

Comme on peut le voir, la situation est de plus en plus tendue. Nous publierons les prochains développements.

Publié dans Actualités du Népal

Commenter cet article