Les maoïstes pourraient former un gouvernement parallèle à Katmandou

Publié le par Comite de Solidarité Franco-Népalais

Le 'Front Uni Révolutionnaire' dirigé par le Parti Unifié Maoïste a affirmé vouloir intensifier ses protestations a sein du parlement et dans la rue pour restaurer la suprématie civile et également former un gouvernement parallèle.

En ce moment, c'est Dr. Babu Ram Bhattarai, le vice-président maoïste, qui dirige le Front Révolutionnaire de 175 membres. Le parti maoïste, le mercredi 19 août, a formé un sous-comité 'Samyukta Rastriya Janaandolan Nepal' [Comité National du Mouvement Populaire du Népal NdT]pour mettre en place ses objectifs.

Lors de la première convention du dit comité, le président du Parti Maoïste Unifié Prachanda a affirmé que le Front a fixé comme objectifs, entre autres, de restaurer la Suprématie Civile, de mettre la pression sur le Président pour qu'il renverse son acte anticonstitutionnel et de tenir des discussions à l'Assemblée Constituante sur la proposition de Résolution soumise par les maoïstes.

Prachanda a demandé à tous les nationalistes, les républicains et les communistes de joindre le front. "Si nos demandes ne sont pas adressées en bonne et due forme, nous irons vers la formation d'un gouvernement national ou nous formerons un gouvernement parallèle alternatif", a affirmé Gun Raj Lohani, un membre du comité. Lohani faisant une déclaration menaçante a ajouté, "Au cas où nos demandes ne sont pas satisfaites à temps, nous constituerons nos propes organes locaux de gouvernance, établirons des états fédéraux souverains et formerons au centre un gouvernement parallèle."

http://telegraphnepal.com/news_det.php?news_id=6087&PHPSESSID=1181287b3640d7cc881f690dd0bcb8b4

Publié dans Actualités du Népal

Commenter cet article