Un point sur les combattants maoïstes déqualifiés

Publié le par Comite de Solidarité Franco-Népalais

nepal-pla-women.jpgSur 4000 combattants maoïstes déqualifiés par l'ONU, plus de 2000 ont déjà quitté les cantonnements. D'autres l'avaient déjà fait en protestation à cette décision.

Le PCNU-maoïste a annoncé que les combattants de l'APL déqualifiés seraient recrutés dans les organisations de masse liés au Parti, notamment la YCL (organisation de jeunesse).

"Nous avons ordonné aux organes locaux du Parti de rester en contact avec les combattants déqualifiés," a affirmé le commandant adjoint et porte parole de l'APL, Chandra Dev Khanal. "Ils peuvent travailler dans quelque organisation soeur du Parti s'ils le veulent. Nous ne planifions pas de les recruter dans une seule organisation."

Dina Nath Sharma, membre du Bureau Politique et porte parole du Parti a affirmé : "Nous emploierons nos amis déqualifiés des cantonnements dans différentes organisations soeurs, y compris la YCL."

Dans une interview à l'IRIN, organe de presse du Bureau de l'ONU pour la Coordination des Affaires Humanitaires, Shanta Karki, membre de l'APL déqualifiée a exprimé son point de vue. Elle avait 13 ans lorsqu'elle a rejoint l'APL en 2003. "Après sept années de ma vie avec l'APL, je me sens mal d'être expulsé comme ça. J'ai été privée d'aider à la libération de mon peuple de la répression actuelle. " "J'ai rejoint la guerre alors que j'était toujours à l'école. J'ai été témoin de beaucoup de répression des pauvres et cela m'a poussé à faire quelquechose lorsque j'étais envore une jeune fille.
J'étais sur le champ de bataille avec un fusil. Je continuerais ma vie avec les maoïstes jusqu'à la libération totale. "Je n'aime pas trop la réhabilitation. Je n'ai pas besoin de réhabilitation. Je marche déjà sur mes deux jambes. Le package de réhabilitation de l'ONU ne va pas rendre les choses meilleures pour moi. Ils veulent nous entraîner à faire des paniers et des bougies. Ils veulent sponsoriser mon éducation, mais je suis déjà éduquée. "Je ne veut pas passer ma vie à faire des paniers.
Mes ambitions sont dans la politique et le secteur de la sécurité. Après avoir combattu pour mon peuple, comment pourrait-je m'en tenir à faire des paniers ?"
"Le gouvernement devrait faire plus pour aider au bien être et au futur des soldats comme nous en nationalisant l'Armée Népalaise, et en intégrant les soldats maoïstes en son sein. Ils disent que je ne suis pas qualifiée, puisque nous travaillons avec une idéologie maoïste." Je continuerais à travailler comme un cadre politique pour mon Parti."

Madhav Kumar Nepal, premier minsitre (UML), a de son côté déclaré que les maoïstes profitaient des combattants confinés dans les cantonnement. Il a dit que les maoïstes faisaient des campagnes de donation et des captures de propriété privée avec l'aide des combattants.

Il a affirmé que le nombre de combattants présents dans les cantonnements était moindre que celui que montrait les maoïstes.

"Tous les combattants maoïstes qualifiés ne vivent pas dans les cantonnements car un grand nombre a quitté les camps comme les déqualifiés bien avant le processus formel." "Le parti maoïste a ainsi pris le salaire de ceux absents des cantonnements."

Lorsqu'il a annoncé cela, il a été accueilli par des drapeaux noirs, brandis par des activistes maoïstes.

Publié dans Actualités du Népal

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article