Selon le gouvernement, les maoïstes préparent une révolte

Publié le par Comite de Solidarité Franco-Népalais

Le ministre de l'Information et des Communications et porte parole du gouvernement, Shanker Pokharel, a affirmé que les maoïstes préparaient une autre révolte au lieu de se concentrer sur l'écriture de la nouvelle constitution.

Ces propos suivent d'un jour la déclaration de Babu Ram Bhattarai que les maoïstes déclencheraient une seconde Guerre Populaire si l'Assemblée Constituante était dissoute.

Pokharel a également affirmé que les maoïstes sont la "source" des armes qui mènent à l'augmentation du crime et des problèmes de sécurité dans le pays.

Pour Prachanda, c'est cette alliance gouvernementale contre-nature qui est entièrement responsable pour la déterioration de la sécurité.

"Les actes de violence, les meurtres et l'anarchie sont uniquement dus à l'extrême droite et à la coalition gouvernementale contre nature." "L'anarchie est le résultat de la formation d'un gouvernement anti-populaire."

"En accord avec le mandat populaire, le prochain gouvernement doit être formé sous la direction du Parti maoïste." "Sans un gouvernement maoïste, il n'y aura ni paix ni constitution dans le pays."

"Le gouvernement actuel ne veut pas ni la constitution écrite à temps, ni la paix dans le pays." "Mais nous ne sommes pas encore découragés."

"Je pousse la population à descendre dans les rues et à écrire leur propre constitution."

"Au nom de l'écriture de la constitution nous n'accepterons aucune proposition qui vise à la reddition de l'Armée Populaire de Libération."

Publié dans Actualités du Népal

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article