Résolutions du Comité Directeur du PCNU-maoïste

Publié le par Comite de Solidarité Franco-Népalais

image1981355325.jpgLors d'une conférence de presse organisée à Katmandou, Prachanda a dévoilé les conclusions de la réunion de plus d'une semaine du Comité Directeur du Parti.

Ainsi, la cinquième vague d'agitation sera limitée à des mobilisations populaires, des grands meetings et des campagnes de conscientisation. Le PCNU-maoïste espère que le Mécanisme Politique récemment formé avec le Congrès Népalais et l'UML adressera ses demandes (souveraineté nationale, suprématie civile et gouvernement national).

"Nous n'avons pas prévu de manifestations agressives en espérant que le mécanisme prendra les mesures nécessaires pour régler l'impasse politique actuelle. Si le mécanisme, également, néglige nos demandes nous recourerons à des manifestations très intenses."

La cinquième phase d'agitation commencera le 13 février par l'anniversaire de la Guerre Populaire et finira le 6 avril, anniversaire du Mouvement Populaire.

Prachanda a également affirmé que la date de promulgation de la constitution pourrait être repoussée si les différents partis pensent que c'est nécessaire.

Il a toutefois ajouté que le peuple aura raison de se révolter s'il y a des tentatives de blocage du processus de paix et d'écriture de la constitution. "Si les droits du peuple à une nouvelle constitution sont restreints, le peuple à le droit de se révolter."

Il a clarifié que son parti recourera à la révolte populaire seulement si toutes les options de conclure le processus de paix amicalement sont épuisées.

Le Comité Directeur a également condamné les récents assassinats de ses cadres en différents endroits.

Publié dans Actualités du Népal

Commenter cet article