Prachanda clarifie la stratégie du Parti

Publié le par Comite de Solidarité Franco-Népalais

Lors de la réunion de formation pour les cadres du Parti qui a été finalement annulée (voir Bhattarai refuse de se plier à la décision du Parti ), Prachanda a mis au clair :

 

"Notre politique immédiate est de lancer une révolte pour écrire la constitution d'une république fédérale populaire au Népal."

 

"Nous formerons des 'comités de front' pour organiser, mobiliser et servir leurs intérêts. Ces comités rempliront le vide créé après la dissolution des tribunaux et gouvernements populaires."

 

Le Parti doit donc maintenant créer les bases pour les "quatre types de préparation" (idéologique, politique, organisationnelle et confrontationnelle (militaire).

 

Ces quatres types de préparation seront effectuées sur quatre bases : 1) Créer des conditions internationales favorables ; 2) Diviser la bureaucratie, l'armée et la police ; 3) Effectuer les préparations physiques nécessaires ; 4) Mobiliser les masses.

 

Le Parti doit également étendre la YCL, organisation de jeunesse maoïste qui tient le rôle de milice. La YCL doit donc se développer jusqu'à 500.000 militants dont 100 à 150.000 seront placés en garnison pour être mobilisés aux endroits adéquats.

 

Prachanda a réaffirmé que le pays n'a pas pu avoir de nouveau gouvernement en raison de l'intervention de l'expansionnisme indien. "Pourquoi ces expansionnistes devraient ils nous dire qui devrait être le premier ministre ?" Faisant clairement référence à Bhattarai, il a ajouté "Le Parti maoïste a refusé le dirigeant choisi par les expansionnistes pour être premier ministre. Et c'est le plus grand accomplissement politique de ces derniers temps ; nous avons gagné cette bataille."


Il a ajouté que les réactionnaires -les partis parlementaires et la classe féodale - veulent rendre l'Assemblée Constituante dysfonctionnelle. "Ils ne veulent aucun compromis ni accord avec nous. Donc, nous devons avancer en faisant les préparations pour une révolte."
 
Agni Sapkota a affirmé au début de la session "Les expansionnistes ont pénétré le Parti. Si nécessaire, nous foulerons aux pieds la tête de ceux qui trahissent, dévient et abandonnent l'estime nationale."

Publié dans Actualités du Népal

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article