Pas d'évolution majeure de la situation

Publié le par Comite de Solidarité Franco-Népalais

Depuis l'article du 12 juillet dernier ( Toujours pas de nouveau gouvernement ), la situation politique n'a pas évolué au Népal.

 

Les partis cherchent toujours à former des alliances pour avoir le poste de premier ministre ou bien empêcher leurs rivaux d'avoir le poste.

 

Ainsi, malgré deux tentatives d'élection du premier ministre par le parlement, aucune majorité claire ne s'est dégagée.

 

L'UML semble vouloir rester dans l'opposition mais sa position peut rapidement changer. Le Congrès Népalais souhaite rassembler autour de lui une "alliance pour la démocratie" plutôt conservatrice et de droite mais il n'y parviendra pas. Les maoïstes essayent de rassembler autour d'eux un "front de gauche" mais ils semblent également à la peine.

 

Les partis madhesis se sont rassemblés en un Front et pourraient être décisifs. Ils représentent plus de 80 voix, ce qui serait nécessaire aux maoïstes pour former un gouvernment de majorité. Mais les partis madhesis eux mêmes sont divisés entre eux et n'ont pris encore aucune décision.

 

La prochaine élection se tiendra le 2 aout. D'ici là, il est toujours aussi improbable qu'une majorité se dessine.

 

La faillite du modèle parlementaire mènera t'elle à une nouvelle crise politique globale au Népal...? A suivre dans les prochaines semaines.

Publié dans Actualités du Népal

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article