Même si le premier ministre démissione, les maoïstes continueront les manifestations

Publié le par Comite de Solidarité Franco-Népalais

Une réunion informelle des dirigeants du PCNU-maoïste a affirmé que le mouvement continuerait même si le premier ministre démissionnait : "La résignation du premier ministre n'arrangera rien maintenant. Nous croyons que la longue impasse politique sera débloquée avec la formation d'un gouvernement d'unité nationale sous la direction du PCNU-maoïste," a affirmé le dirigeant maoïste Post Bahadur Bogati.

 

Une réunion du Congrès Népalais, de l'UML et du PCNU-maoïste n'a rien donné.

 

Le premier ministre a convoqué une réunion du Conseil de Sécurité cet après-midi pour faire face à l'agitation maoïste.

 

La police et l'armée s'entraînent....

 

police_nepal.png

Publié dans Actualités du Népal

Commenter cet article