Les USA 'concernés' par l'agitation maoïste

Publié le par Comite de Solidarité Franco-Népalais

Le Chargé d’Affaires de l'ambassade des USA Randy Berry a rencontré le premier ministre Madhav Kumar Nepal et lui a fait part des craintes de son gouvernement quant aux récentes activités politiques des maoïstes, principalement le blocage du parlement, la déclaration plannifiée des états autonomes et la saisie de terres et de grain.

Selon lui, ces pratiques ne correspondent pas à l'engagement des maoïstes dans le processus de paix, à l'état de droit et à des pratiques démocratiques.

Randy Berry a en conséquence appelé le gouvernement du Népal et ses dirigeants politiques à travailler à un consensus d'une manière positive et constructive.

Commentaire : Le concept de démocratie est encore une fois utilisé par les grandes puissances pour qu'un processus politique aille dans le sens qui les arrange. L'Etat népalais actuel serait démocratique ? Les forces de sécurité ont encore protégé les grands propriétaires terriens et ont tué plusieurs paysans sans terres à Kailali. La corruption est toujours aussi rampante, si ce n'est pire. Des personnes non élues dirigent le gouvernement. Des ministres s'opposent ouvertement aux termes des Accords de Paix et demandent à ce qu'ils soient amendés (!).

Les maoïstes seraient non-démocratiques ? Ils saisissent des terres pour les redistribuer aux paysans sans-terres (quel crime !) vu que le gouvernement actuel a dissous la Commission pour la Réforme Agraire. Ils arrivent à mobiliser des centaines de milliers de personnes dans les rues pour chasser ce gouvernement ne respectant même pas ses propres règles dites 'démocratiques'. Ils ont gagné les élections mais les autres partis leur refuse pourtant l'accès au pouvoir.

Quand on parle de démocratie, il ne faut jamais oublier de quelle classe la démocratie sert les intérêts.

Publié dans Actualités du Népal

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article