Les maoïstes déclarent deux régions autonomes ; les 'squatters' continuent l'agitation

Publié le par Comite de Solidarité Franco-Népalais

Les maoïstes ont déclaré deux régions autonomes vendredi dernier. Il s'agit des états de Kochila et Limbuwan. Le PCNU-maoïste prévoit de déclarer d'autres régions autonomes dans les semaines à venir.

Ces déclarations ont suscité de vives réactions de la part du gouvernement. Le cabinet a considéré ces déclarations comme une rupture des Accords de Paix et a décidé d'alerter la "communauté internationale" sur les récentes activités des maoïstes de saisies de terres et de déclarations de régions autonomes.

De l'autre côté, Prachanda a donné un ultimatum d'une semaine au gouvernement pour répondre aux demandes des paysans sans-terres et des Kamaiyas et Haliyas libérés (ex-serfs). Si le gouvernement n'arrive pas répondre à leurs attentes, les maoïstes conduiront eux même leur plan de distribution des terres et de relogement.

Dans cette situation très agitée politiquement, CP Gajurel 'Gaurav' a affirmé que les récents évènements politiques avaient préparés le terrain pour une révolte populaire. Selon lui, le pays pourrait se diriger vers un conflit en raison de l'inabilité du gouvernement à sortir de l'impasse actuelle.

Il a accusé le Congrès Népalais et l'UML d'avoir un plan pour dissoudre l'Assemblée Constituante avec le soutien de l'Inde et des Etats Unis. De même, il a affirmé que l'incident de Kailali (voir articles précédents) avait été directement ordonné par le ministre de l'Intérieur Bhim Rawal et le premier ministre Madhav Kumar Nepal.

D'ailleurs, les paysans sans terres continuent leur mouvement. Environ 5000 paysans sans-terres ont occupé et fermé le Bureau des Forêts du district à Dhangadi et en ont chassé les fonctionnaires. Ils ont alors planté les drapeaux de l'Association Nationale des Paysans Sans Terres et commencé à réoccuper une autre partie de la forêt. L'Officier des Forêts du district a affirmé que des forces de police étaient déjà en route pour les expulser.

Publié dans Actualités du Népal

Commenter cet article