Le premier ministre Madhav Kumar Nepal a démissionné

Publié le par Comite de Solidarité Franco-Népalais

Après 13 mois de gouvernance, le premier ministre Madhav Kumar Nepal, UML, a donné sa démission mercredi soir. Dasn un discours télévisé d'une demie heure, il a expliqué que sa démission devait servir à sortir le pays de l'impasse actuelle. Paradoxalement, il a surtout blamé le PCNU-maoïste d'être responsable de cette situation et a mis en avant les "réalisations" du gouvernement.

 

En réalité, le bilan du gouvernement est très mauvais. Il n'a pas pu contrôler l'inflation galopante, s'est ridiculisé en donnant un contrat public à l'Inde pour l'impression des passeports népalais et est accusé de tous les côtés de népotisme et de corruption. Selon certaines sources, des ministres seraient même responsables de la hausse de cultivation d'opium dans le pays.

 

En bref, c'est certainement le gouvernement le plus impopulaire que le Népal ait jamais eu, dirigé par un cabinet ministériel composé d'hommes et femmes politiques qui ont toutes et tous perdu les dernières élections, la plupart du temps face à des candidats maoïstes (souvent peu connus des élites Katmandouites, à l'image des candidats ayant battu le premier ministre dans les deux (!) circonscriptions où il s'était présenté).

 

La porte est maintenant (entre) ouverte aux maoïstes pour la formation d'un nouveau gouvernement sous leur direction. Mais la tâche ne s'annonce pas si facile. Le Congrès Népalais, en GRAND parti démocratique, affirme que c'est son tour de prendre la tête du gouvernement et repousse ainsi l'éventualité d'un gouvernement d'unité dirigé par les maoïstes.

 

Le président (qui n'a qu'un rôle cérémoniel, rappelons le), a donné jusqu'au 7 juillet aux partis pour tomber d'accord sur le nouveau gouvernement. Cela semble bien court pour que les maoïstes puissent former le gouvernement d'unité nationale qu'ils réclament depuis plus d'un an.

Publié dans Actualités du Népal

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article