La YCL est plus dangereuse que l'APL dit l'Armée Népalaise

Publié le par Comite de Solidarité Franco-Népalais

YCL.jpgL'Armée Népalaise a récemment présenté les conclusions de plusieurs rapports de sa branche d'espionnage. Selon l'armée, le PCNU-maoïste n'a pas renoncé à son caractère militaire et sa brache de jeunesse, la Young Communist League, est plus dangereuse pour le processus de paix que les combattants de l'Armée Populaire de Libération dans les cantonnements.

"Les activités se déroulant au niveau local sont en accord avec les récentes déclarations du président du parti maoïste comme quoi le but final du parti est de s'emparer du pouvoir d'Etat par une révolte populaire", a affimré un Major Général. "Ca peut être une menace pour le processus de paix."

Selon l'armée, dans la YCL, il y a plus de 6000 cadres à plein temps, dont la plupart sont des anciens combattants, et ils auraient environ 1000 fusils avec eux. En tout, toujours selon l'armée, il y aurait 100.000 membres dont 30.000 actifs.

Récemment, la YCL avait déclaré avoir entammé le processus de rendre la YCL du district d'Udaypur une structure paramilitaire en formant notamment des pelotons de 45 membres.

"Selon les récentes activités de la YCL, ils sont plus dangereux pour le processus de paix que les combattants dans les cantonnements."

Selon les maoïstes, l'Armée Népalaise aurait de son côté importé secrètement de grandes quantités d'armes d'Inde. L'Armée affirme quant à elle que les véhicules n'étaient pas chargés et que ce sont les véhicules eux mêmes qui constituaient le soutien militaire de l'Inde.

Publié dans Actualités du Népal

Commenter cet article