Intervention de l'ex-roi Gyanendra

Publié le par Comite de Solidarité Franco-Népalais

Le dernier roi hindou du Népal, Gyanendra Shah, a été accueilli par plusieurs milliers de personnes à Janakpur Dham dans le district de Dhanusa et ont appelé le roi déchu à "faciliter son retour sur la scène politique nationale".

Gyanendra s'est déplacé pour faire une prière dans un temple situé à Janakpur.

Certains dans la foule ont appelé le roi à revenir et à restaurer le Royaume Hindou au Népal.

Dans une interview exclusive accordée à Avenues TV, Gyanendra a affirmé qu'il était hypothétique de dire que la monarchie avait été abolie dans le pays. Lui même a affirmé qu'il ne pensait pas que la monarchie avait pris fin. "Lorsque nous tournons les pages de l'histoire du pays, il y a eu des hauts et des bas..." a t'il affirmé.

Il a également affirmé que le coup d'Etat du 1er février 2005, lorsqu'il a dissout le gouvernement et pris les rênes du pouvoir, était toujours justifiable et qu'au regard de la situation d'alors, c'était correct.

Ce discours tombe quelques jours après qu'un groupe fondamentaliste hindou ait déclenché un blocage de l'ouest du pays pour un retour au Royaume Hindou et qu'un des dirigeants du BJP indien ait affirmé :

"Je serais personnellement le plus heureux des hommes si le Népal réadoptait l'hindouisme comme religion d'Etat." "Nous étions fiers que le Népal soit le seul Royaume Hindou au monde." "Le Népal est un Etat hindou."

Le BJP est un parti ultra réactionnaire indien, qualifiés de fascistes-hindous par les maoïstes indiens. Le BJP joue un rôle de pyromane dans les violences communautaires, notamment entre musulmans et hindous en Inde.

Publié dans Actualités du Népal

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article