Après l'Armée Népalais, c'est l'Armée Populaire qui recrute

Publié le par Comite de Solidarité Franco-Népalais

L'Armée Népalaise a annoncé qu'elle ouvrait les recrutements pour plus de 3.000 postes d'infanterie vacants. Affirmant qu'elle brisait alors les Accords de Paix, l'Armée Populaire de Libération a alors annoncé dans la foulée qu'elle ouvrait également les recrutements pour ramener ses effectifs au niveau d'avant la vérification de l'UNMIN (soit 12.000 postes vacants).

 

L'UNMIN a aussitôt affirmé que les recrutements dans l'Armée Népalaise et dans l'APL étaient clairement en contradiction avec les accords de paix.

 

Pour l'heure, aucun n'a été annulé.

Publié dans Actualités du Népal

Commenter cet article

LGV 15/08/2010 10:26


Ces décisions sont contraires aux accords signés. Se dirige t'on vers une nouvelle guerre, les milliers de morts ont-ils déjà été oubliés ?
Peut-être que ces recrutements sont fait pour faire monter les pressions pour que les communistes et le congrès acceptent un premier ministre maoïste ! Très bon site, merci de partager ces infos
(que pensez-vous de mon point de vue ? http://www.legrandvillage.com/tag/nepal/)