Appel commun pour Shova Gajurel

Publié le par Comite de Solidarité Franco-Népalais

CONTRE le droit  d’asile bafoué et nié, les rafles et déportations des sans papiers pourchassés et maltraités quotidiennement, les discours racistes des politiciens

POUR Shova et tous les exilés sans papiers

 

UNE EXIGENCE : SOLIDARITE et  RESISTANCE !

 

Droit d’asile bafoué :

 

Shova GAJUREL militante communiste Népalaise en est un cas exemplaire, cette femme de 38 ans a dû fuir son pays, le Népal, en raison des menaces dont elle faisait l’objet à cause de son engagement au sein du Parti Communiste, Maoïste (PCN-m).

Elle rejoint la France en 2006 et dépose aussitôt une demande d’asile politique à L’OFPRA qui sera refusée.

Le 16 juillet 2009, elle est arrêtée à la frontière Franco Belge et mise en rétention administrative à Lesquin/Lille. Une nouvelle demande d’asile argumentée est déposée le 22 juillet, et très rapidement, elle est de nouveau rejetée.

Le 3 août le représentant de l’Etat Français, le Préfet du Nord, ordonne son expulsion, tout à fait illégale, vers la Belgique. Elle est remise entre les mains de la police Belge et transférée au centre prison/rétention de Bruges jusqu’au 31 août.

Près d’un mois supplémentaire de privation de liberté absolument arbitraire.

Après avoir vainement contacté les autorités Française, la Belgique, n’ayant aucun motif de garder Shova enfermée, la libère et lui demande de quitter son territoire.

 

Shova un cas dénoncé grâce à une solidarité visible : 

 

Dès son arrestation en juillet, l’acharnement répressif contre Shova provoque un mouvement actif et démocratique de solidarité à Lille (lettre/pétition à B. Kouchner, conférence de presse et articles) un mouvement de solidarité qui prendra par la suite une dimension internationale visible et déterminée,

 

Shova décide alors de revenir à Lille et d’exprimer publiquement son refus de rentrer de nouveau dans la clandestinité. (Lettre ouverte de Shova : http://www.liberez-les.info/)

Le choix de Shova c’est l’engagement proclamé publiquement pour sa régularisation au coté du mouvement des sans papiers de Lille qui mène une lutte frontale et déterminée depuis de nombreuses années, 1996,  dans la région du Nord.

 

Solidarité avec Shova ! Solidarité avec tous les sans papiers !

 

Les contrôles policiers au faciès de chaque instant, « faire du chiffre », les rafles policières programmées, les  arrestations, déportations et expulsions sont le quotidien vécu par des milliers de sujets humains, ici, dans ce pays, mais aussi au cœur de nos « démocraties parlementaires » européennes, les sans papiers, les demandeurs d’asile niés sont l’objet de discours et de pratiques sécuritaires arbitraires, détestables et répétées, et parfois aussi ils  viennent échouer et mourir sur les côtes de la forteresse Europe.

Et sont annoncés les charters de la mort…tout est possible.

 

Oui, la chasse à l’homme, à la famille, à l’enfant sans papiers est acceptée comme « une solution » indispensable pour contrôler les flux migratoires, comme ils disent…Tous les Etats européens planifient cette chasse à l’homme, les amalgames immigration/ insécurité/terrorisme sont utilisés, le but recherché étant aussi d’instrumenter des divisions au sein des populations frappées par la crise et en désignant une partie de nous même comme « bouc émissaire », posture idéologique de propagande utilisée depuis très longtemps, et pas uniquement par l’extrême droite   

 

Quotas chiffrés et planifiés d’expulsion, « tris sélectifs » (immigration choisie !), construction de centres prisons/rétentions, rafles et déportations médiatisées, criminalisation des personnes solidaires des sans papiers,  un arsenal détestable en œuvre qui, autant le dire, nous renvoie au temps du pire de notre histoire, des rafles et déportations des temps du pétainisme et  de la guerre coloniale menée contre le peuple algérien.

Oui, cette classe sociale et politique, « élue démocratiquement », qui est arrivée au pouvoir en engrangeant les voix du racisme ordinaire et banalisé  compte bien poursuivre dans ce chemin.

 

Oui, cette classe accepte et soutient, de fait, tous les plans de restructuration voulus par le capitalisme financier et parasitaire : licenciements massifs, suppression des services sociaux et publics nécessaires au plus grand nombre, cette classe renforce aussi l’arsenal répressif qu’elle juge nécessaire pour tenter de neutraliser tous les mouvements de dissidence, mais la résistance ouvrière et populaire s’organise et va s’amplifier. Et le mouvement de lutte des sans papiers est un axe démocratique essentiel de cette résistance.    

 

Une exigence: solidarité et résistance

 

Autant le proclamer, nous n’accepterons jamais d’être des collabos de ces politiques racistes et d’exclusion en actes depuis tant et tant d’années.

Notre solidarité, nos luttes actives, visibles, envers et avec ces personnes humaines fuyant misère et guerres provoquées et entretenues par nos pays occidentaux, oui nos luttes  sont justes et nécessaires. Ces luttes existent, vont continuer et se renforcer.

 

Pour Shova la Népalaise, pour nos frères Afghans, Irakiens, Guinéens, Thaïlandais  et bien d’autres, persécutés et niés dans leurs droits de réfugiés politiques, pour les exilés sans papiers fuyant misère et corruption de leurs dirigeants, bien souvent amis de notre occident encore riche et dominateur, nous nous devons de déclarer notre solidarité et notre insoumission en paroles et en actes.                                                           

 

Des Papiers pour Shova et ses frères de lutte sans papiers ! Régularisation !

 

Lille le 7 octobre 09 – premiers signataires :

Comité « Libérez Les » de soutien aux prisonniers et réfugiés politiques – LDH – CSP59 – MRAP – Comité de Solidarité Franco-Népalais – Comité Solidarité Basque Lille – Collectif Afrique - Alliance Rouge et Noire – VP-Partisan - PC maoïste de France – ACTIT - Centre de Recherche Culturelle du Dersim - Secours Rouge-France - Ligue de la Lutte Internationale des Peuples (ILPS) - Secours Rouge Belgique - Alliance Internationale des Immigrés (IMA) - Nouvelle Femme (YK-Paris) - Confédération des Travailleurs de Turquie en Europe (ATIK-Paris) - Nouvelle Jeunesse Démocratique (YDG-Paris) - Coordination Communiste Nord/Pas-de-Calais  - CSDASP37 – JCML(69) – PC maoïste-Italie - FSE

 

 

 

Publié dans Actualités du Comité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
G
<br /> Première interview du secrétaire général du Parti communiste indien (maoïste) traduite en français, sur la lutte armée dans son pays et des questions connexes, cliquer sur "site web"<br /> <br /> <br />
Répondre