Les familles de martyrs manifestent contre Koirala et KP Oli

Publié le par Comite de Solidarité Franco-Népalais

"Les maoïstes sont toujours infectés par la mentalité de la jungle", tel est le commentaire de l'octogénaire Girija Prasad Koirala contre l'offensive maoïste à Birtamod, district de Jhapa, dimanche 18 juillet.

Les cadres maoïstes ont lancé des pierres, brûlé des pneus et brandi des drapeaux noirs au président du Congrès Népalais Koirala et au dirigeant influent de l'UML KP Sharma Oli qui sont arrivés à Birtamod, district de Jhapa, pour inaugure le monument du Mouvement Populaire.

La police a tiré plusieurs grenades lacrymogènes et ont chargé à coup de bâton.
Pourtant, au milieu de cette fumesterie et de ce chaos, Koirala et Oli ont inauguré conjoitement le monument, au milieu des manifestations continues des cadres maoïstes.

Koirala s'est ensuite adressé au rassemblement affirmant que les maoïstes sont complètement perdus dans la jungle.

Un Koirala furieux a même dit aux maoïstes de retourner dans la jungle, d'analyser leur comportement et de trouver le bon chemin pour un nouveau retour.

"Pour institutionnaliser les grands changements il y avait un besoin d'un plus grand consensus et d'unité entre tous les partis, les maoïstes par contre essayent d'effacer l'histoire", a continué un insultant Koirala.

KP Sharma Oli a fait comprendre que le parti maoïste n'était rien d'autre qu'une foule d'individus aux principes antidémocratiques.

 

Les cadres maoïstes, furieux de ne pas voir leur dirigeant local invité à l'inauguration le mémorial et à participer au programme, ont commencé à lancer des pierres et brûler des pneus pour empêcher Koirala et Oli d'arriver.

"Les dirigeants réactionnaires et régressifs comme Koirala et Oli ont maintes et maintes fois humilié les familles des martyrs", ont affirmé les cadres maoïstes.

[...]

http://telegraphnepal.com/news_det.php?news_id=5842&PHPSESSID=734a713b59401bded98a3026d6ac852d

Publié dans Actualités du Népal

Commenter cet article