Selon Kiran, il n'y a aucune chance pour la formation d'un nouveau gouvernement

Publié le par Comite de Solidarité Franco-Népalais

[Cet article est à mettre en parallèle avec celui ci : Selon Kiran, le governement ne pourra pas prendre forme jusqu'à dimanche.]

Car la lutte pour la suprématie civile est toujours en cours, aucun nouveau  gouvernement ne peut être formé, a annoncé Kiran, dirigeant du PCNU-maoïste mercredi.

"A l'heure où notre lutte pour la suprématie civile est toujours en cours, aucun nouveau  gouvernement ne peut être formé. Nous sommes prêts à rester dans l'opposition si la suprématie civile est établie," a affirmé Kiran lors d'un programme dans la capitale.

Cependant, il a demandé que la suprématie civile soit établie avant quelconque procédure poltique.

Accuser les maoïstes de gêner la formation du nouveau gouvernement est incorrect a affirmé Kiran, ajoutant que le Congrès Népalais et l'UML ont échoué à rassembler la majorité des voix.

Kiran, également connu comme un idéologue maoïste radical, a affirmé que les maoïstes ont fait de leur mieux pour institutionaliser la démocratie et remarqué que le président, d'une façon sans précendent, a attaqué la suprématie civile.

L'UML et le Congrès qui ont défendu la suprématie militaire n'ont pas le droit de s'appeller eux-mêmes des partis démocratiques à affirmé Kiran.

Il a dit : " Le Congrès et l'UML s'appellent eux-mêmes des partis démocratiques. Ils ont choisi le camp de la suprématie militaire alors même que des tentatives ont été faites pour démanteler la suprématie civile. Ils n'ont pas le droit de s'appeller des partis démocratiques."

Il a affirmé que les maoïstes, en réalité, sont les gardiens de la démocratie.

http://www.kantipuronline.com/kolnews.php?&nid=193986

Publié dans Actualités du Népal

Commenter cet article