Prachanda affirme que les médias népalais sont sous le contrôle des féodaux, des capitalistes et des forces réactionnaires

Publié le par Comite de Solidarité Franco-Népalais

Le premier ministre Prachanda a de nouveau exprimé son mécontentement par rapport aux médias népalais, les accusant d'être sous le contrôle "des féodaux, des capitalistes et des forces réactionnaires".

 

Inaugurant le premier anniversaire de la Radio Mirmire dans la capitale mardi, Prachanda a continué son attaque cinglante contre les médias, affirmant que certaines grandes entreprises médiatiques  dirigées par des trafiquants induisent en erreur le peuple en délivrant de fausses informations.

 

"De grands investissement sont faits dans le secteur médiatique du pays," at'il dit,"mais ceux dirigés par les trafiquants induisent en erreur la majorité de la population avec de fausses informations." Il n'a cependant pas donné le nom des médias qui, selon lui, travaillent contre l'intérêt publique, mais a affirmé que ceux qui travaillent réellement pour le peuple devraient essayer de s'en débarasser.

 

Prachanda, qui est également le président du PCN Unifié - maoïste, a affirmé que depuis que des trafiquants et des capitalistes sont très actifs dans le secteur médiatique, il sera très dur de gagner la guerre pour le contrôle des médias du pays.


 nepalnews.com Apr 07 09 http://www.nepalnews.com/archive/2009/apr/apr07/news09.php

Publié dans Actualités du Népal

Commenter cet article