Prachanda averti de la possibilité d'un coup d'Etat et demande au peuple d'être vigilant

Publié le par Comite de Solidarité Franco-Népalais




Prachanda a averti que le pays fera probablement face à une situation dans laquelle le peuple devra riposter contre les tentatives de s'emparer des gains achevés au travers du sacrifice populaire.

Prachanda, qui est devenu premier ministre par une large victoire aux élections de l'Assemblée Constituante après avoir lancé une lutte armée de dix ans, a mis l'accent sur le besoin de faire prendre conscience au peuple de cette possible situation.

"S'il n'y avait pas eu de Guerre Populaire et de Mouvement Populaire, le pays ne serait pas devenu une république fédérale," a dit Prachanda lors d'une conférece organisée par l'Association des Ecrivains Progressifs.

Prachanda a dit que le peuple devait être mentalement préparé à lancé une révolte si une tentative est faite pour renverser le gouvernement comme en 1961 [par le roi Mahendra] et en 2002 [par son fils Gyanendra].

"Les armes qui étaient dans les mains du roi ne sont pas encore parvenues dans les mains du peuple. Elles sont toujours au milieu, si elles sont reprises par les seigneurs féodaux le peuple devra se révolter," a dit Prachanda.

Le premier ministre a cependant dit qu'il parlait théoriquement sans l'intention d'affecter la situation politique actuelle.

Affirmant que chacun devrait rester en alerte pour l'écriture de la nouvelle constitution, Prachanda a averti que les réalisarions achevées jusqu'à maintenant peuvent s'évaporer si nous restons complaisant en disant que la paix s'impose.

 

http://www.kantipuronline.com/sports.php?&nid=170087

Publié dans Actualités du Népal

Commenter cet article