Incident de Siraha entre maoïstes et MJF

Publié le par Comite de Solidarité Franco-Népalais

La grêve à durée illimitée appellée par le Forum des Droits du Peuple Madhesi (Madhesi Janaadhikar Forum - MJF) dans le district de Siraha depuis jeudi a émergée comme un exemple extrême de comment les partis politiques et leurs organisations sont utilisées pas certains individus et des "groupes d'intérêts" pour leur propre intérêt.

Le Ministre de la Réforme Agraire et de la Gestion Matrika Yadav [PCN-maoïste NdT] a révélé que la portion de Mirchaiya, district de Siraha, de la route Est-Ouest a été bloquée sur les instructions de ce qu'il a appellé des "agents extérieurs", laissant entendre que le MJF se faisait délibérement utiliser sur cette question.

Non seulement paralysant la vie normale du district, la grêve des transports appellée par le parti en protestation à "la capture de terres et de maisons de locaux" par les maoïstes a gravement affectée les programmes d'aide pour les personnes touchées par le drame de Koshi [des digues d'un barrage ont sautées et s'en est suivi le déplacement de plus de 50.000 personnes. Des dizaines sont déjà mortent dans les camps de réfugiés. NdT], bloquant le transport du matériel d'aide pour les déplacés de la crue.

Yadav a égakement dit que la question ne devait pas être "politisée à l'extrême".

S'exprimant lors d'une conférence de presse à Lahan, capitale du district de Siraha, dimanche avant de se rendre dans la région affectée par la crue pour une visite d'inspection, le ministre Yadav a accusé une personne du nom de Birendra Saha d'utiliser les cadres du MJF pour revendiquer la propriété de la maison et des terres saisies par le PCN-maoïste.

Il a dit que Saha n'était pas un activiste du MJF mais un 'voyou' qui a acheté la propriété de membres de la famille royale et qu'il essaye maintenant de la réclamer en utilisant le MJF.

La direction locale des maoïstes a dit qu'après avoir saisi la terre des années auparavant, ils ont transformé la maison de 16 pièces en Dharmashala [maison d'accueil NdT] pour pauvres et ont également distribué de grandes portions de terrain aux paysans sans terres.

Yadav a demandé une action sévère contre les gens comme Saha et a promis qu'il introduirait une réforme agraire plus stricte pour combattre les personnes comme lui.

Il a dit que le jour où Birendra Saha sera prouvé coupable, le MJF devra faire un peu de repentir.

Cepedant, le ministre des Affaires Etrangères et Président du MJF Upendra Yadav ne semble pas en mesure d'accepter que son parti ait été délibérément utilisé dans cette question étant donné qu'il aurait ordonné à ses activistes, y compris la récente Force des Jeunesses Madhesi, d'entrer dans une offensive contre les maoïstes.

Le ministre des Affaires Etrangères Yadav a également accusé la YCL [Young Communist League] afiliée aux maoïstes de violer à répétition les accords passés et a décrit leurs acticités comme illégales.

S'adressant à un programme à Biratnagar, il a dit que la YCL avait saisie illégalement la maison et les terres appartenant à l'activiste de son parti Birendra Saha, ajoutant que cette action par les maoïstes est également contre le Programme Minimum Commun préparé pour diriger le gouvernement.

Le leadership et des activitstes du MJF ont rencontré le minsitre de l'Intérieur Bam Dev Gautam aujourd'hui et ont sumis un memorandum dans lequel ils demandent que les propriétés soient retournées à leurs propriétaires. epalnews.com Sep 06 08 Traduit apr nous mêmes, original sur http://www.nepalnews.com/archive/2008/sep/sep07/news09.php

Publié dans Actualités du Népal

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article