Koirala veut que les chefs des forces de sécurité empêchent la formation d'un gouvernement maoïste

Publié le par Comite de Solidarité Franco-Népalais

Le journal Janadisha a publié en première page mercredi un rapport affirmant que Koirala (ex-premier ministre) a demandé aux trois chefs [des forces de sécurité] d'exercer leur influence pour prévenir la formation d'un gouvernement dirigé par les maoïstes.

Les sources du journal dans le bureau du premier ministre ont affirmées que le premier ministre intérimaire a dit au trio, "je suis très concerné par ce qui pourrait se passer si les maoïstes arrivaient au pouvoir". "Même si nous n'avions pas eu les rênes du gouvernement, nous aurions dû avoir le ministère de la Défense", a dit le premier ministre. "Mais les maoïstes ont refusé."

Selon le journal, Katuwal, connu pour avoir été un royaliste et anti-maoïste, a recommandé vivement au "triste" Koirala d'être réactif. "Vous êtes toujours le premier ministre," a dit le controversé chef de l'armée. "Nous sommes prêts à effectuer tous les ordres que vous donnerez...Nos trois organes de sécurité sont avec vous. A cause du passé militant des maoïstes, quoi que vous faîtes, vous ne pouvez pas avoir de bonnes relations avec eux."

Le journal affirme que le chef de l'armée a organisé la réunion et, avant sa tenue, a rencontré l'aide loyale de Koirala, Ram Chandra Poudel [actuel ministre de la paix et de la reconstruction NdT].

N.B.  : Cette nouvelle est tombée avant l'élection du Premier Ministre qui s'est déroulée vendredi et qui a vu la victoire écrasante de Prachanda, leader du PCN-maoïste.

Publié dans Actualités du Népal

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article